1929 jours: Le deuil de guerre au XXIe siècle par Nicolas Mingasson

1929 jours: Le deuil de guerre au XXIe siècle

Titre de livre: 1929 jours: Le deuil de guerre au XXIe siècle

Éditeur: Les Belles Lettres

ISBN: 2251446079

Auteur: Nicolas Mingasson


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

  • histoire|Guerre|deuil

Nicolas Mingasson avec 1929 jours: Le deuil de guerre au XXIe siècle

Ils ne se rendent pas compte, ils vont, viennent, marchent... mais qui, au milieu d'eux, sait qu'aujourd'hui ma vie est changée, que mon fils est mort, que deux soldats sont morts pendant qu'eux continuent de vivre ? J'avais la rage. J'étais en colère de les voir vivre, vivre comme je vivais encore quelques instants auparavant. Mon fils était mort et je ne le reverrais plus ! Depuis elle compte... 1929 jours. Ils étaient 90. Ils avaient des camarades d'arme, des chefs, des amis, des épouses, des enfants, des pères et des mères. Militaires français, ils sont partis combattre en Afghanistan et ne sont pas revenus. Nicolas Mingasson a passé deux années à recueillir les mots des proches qui lui ont ouvert leur porte et confié ce qu'ils ont vécu depuis le jour où leur fils, leur mari, leur père ou leur frère s'est engagé dans l'armée. Ces poignants témoignages racontent des vies bouleversées par des événements lointains qui, une fois les hommages nationaux rendus, laissent les proches des victimes seuls, aux prises avec un deuil long et difficile.

Livres connexes

Ils ne se rendent pas compte, ils vont, viennent, marchent... mais qui, au milieu d'eux, sait qu'aujourd'hui ma vie est changée, que mon fils est mort, que deux soldats sont morts pendant qu'eux continuent de vivre ? J'avais la rage. J'étais en colère de les voir vivre, vivre comme je vivais encore quelques instants auparavant. Mon fils était mort et je ne le reverrais plus ! Depuis elle compte... 1929 jours. Ils étaient 90. Ils avaient des camarades d'arme, des chefs, des amis, des épouses, des enfants, des pères et des mères. Militaires français, ils sont partis combattre en Afghanistan et ne sont pas revenus. Nicolas Mingasson a passé deux années à recueillir les mots des proches qui lui ont ouvert leur porte et confié ce qu'ils ont vécu depuis le jour où leur fils, leur mari, leur père ou leur frère s'est engagé dans l'armée. Ces poignants témoignages racontent des vies bouleversées par des événements lointains qui, une fois les hommages nationaux rendus, laissent les proches des victimes seuls, aux prises avec un deuil long et difficile.Ils ne se rendent pas compte, ils vont, viennent, marchent... mais qui, au milieu d'eux, sait qu'aujourd'hui ma vie est changée, que mon fils est mort, que deux soldats sont morts pendant qu'eux continuent de vivre ? J'avais la rage. J'étais en colère de les voir vivre, vivre comme je vivais encore quelques instants auparavant. Mon fils était mort et je ne le reverrais plus ! Depuis elle compte... 1929 jours. Ils étaient 90. Ils avaient des camarades d'arme, des chefs, des amis, des épouses, des enfants, des pères et des mères. Militaires français, ils sont partis combattre en Afghanistan et ne sont pas revenus. Nicolas Mingasson a passé deux années à recueillir les mots des proches qui lui ont ouvert leur porte et confié ce qu'ils ont vécu depuis le jour où leur fils, leur mari, leur père ou leur frère s'est engagé dans l'armée. Ces poignants témoignages racontent des vies bouleversées par des événements lointains qui, une fois les hommages nationaux rendus, laissent les proches des victimes seuls, aux prises avec un deuil long et difficile.